Team

(Currently in French)

Normand Mousseau – Directeur scientifique

Normand Mousseau est professeur de physique et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en physique numérique des matériaux complexes à l’Université de Montréal. Après un doctorat à la Michigan State University, il a travaillé comme chercheur post-doctoral à l’Université d’Oxford, en Angleterre ainsi qu’à l’Université de Montréal.  Chercheur de renommée mondiale en matériaux complexes et en biophysique, avec plus de 150 articles scientifiques à son actif, il nourrit également une grande passion pour la vulgarisation scientifique.

Depuis 2005, il suit  de près la question énergétique et des ressources naturelles. En plus de ses nombreuses interventions médiatiques, il a publié plusieurs livres sur le sujet. En 2013, il a coprésidé la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec dont le rapport, « Maîtriser notre avenir énergétique, pour le bénéfice économique, environnemental et social de tous», a été rendu public à la fin février 2014.

Louis Beaumier – Directeur exécutif

Après une maitrise recherche en génie électrique à Polytechnique Montréal, M. Beaumier entreprend une carrière dans le secteur du développement logiciel. Il touche à divers domaines d’application, allant de systèmes distribués de simulation immersive à des interfaces de reconnaissance de la parole.

L’expérience qu’il acquiert au fil des ans dans les différentes fonctions qu’il occupe – de développeur à directeur, recherche et  développement – l’amène à constater qu’un problème mal compris, tout comme une solution mal présentée, est souvent la source des difficultés d’un projet logiciel.

Il se tourne alors vers la gestion de produit où il agit à la fois sur la compréhension du besoin et sur la présentation de la solution technique, ce qui se traduit aussi par des relations plus importantes avec la clientèle.

C’est cette expérience tournée vers l’extérieur de l’organisation qu’il met au service de l’Institut de l’énergie Trottier.

Simon Langlois-Bertrand, researcher

Simon Langlois-Bertrand holds a Ph.D. in international affairs and degrees in political science as well as in industrial and computer engineering. He specializes in energy and environmental policy, and teaches political science and international relations at Concordia University, at UQAM, as well as at Carleton University.

He is the main author of the Canadian Energy Outlook, and his work at the IET focuses on analyzing the political, technical and social challenges surrounding the energy transition, as well as broader socio-technical transitions toward low-carbon societies.

Roberta Dagher, researcher

Roberta Dagher holds a PhD in wood and bio-based materials engineering from Université Laval. She completed her doctoral thesis and a postdoctoral fellowship at the university’s Centre de recherche sur les matériaux renouvelables (centre for research on renewable materials, known by its French acronym CRMR). Her research experience is in the fields of wood chemistry, material characterization and evaluation of fire-retardant treatments for wood. She is currently working at Polytechnique’s Institut d’énergie Trottier (IET) as a Research Associate supporting the Transition Accelerator.

Eloïse Edom, researcher

Éloïse Edom est titulaire d’un baccalauréat en génie mécanique, d’une maîtrise professionnelle en génie énergétique et d’une maîtrise recherche en mathématiques appliquées de Polytechnique Montréal. Elle a précédemment travaillé en tant qu’associée de recherche au sein du groupe d’études et de recherche en analyse des décisions (GERAD) sur le thème de la maintenance des systèmes de production d’énergie électrique. Faisant maintenant partie de l’équipe de l’IET, elle travaille principalement sur l’Initiative de modélisation énergétique (IME).

Michaël Kummert – Coordonnateur des programmes d’études supérieures (CPÉS) en génie énergétique

Michaël Kummert est professeur titulaire au département de génie mécanique à Polytechnique Montréal.

Audrey Rondeau – Conseillère en communications

Diplômée du baccalauréat en communication, profil relations publiques, de l’UQAM, Audrey Rondeau gravite dans le monde de l’innovation et de l’enseignement supérieur depuis le début de sa carrière.

Avant d’occuper les fonctions de conseillère en communications pour l’Institut de l’énergie Trottier, elle a été relationniste de presse pendant sept ans pour le Centre de développement des composites du Québec (CDCQ) et l’Institut du transport avancé du Québec (ITAQ) – devenu l’Institut du véhicule innovant (IVI) en février 2015.

Elle a d’ailleurs piloté le dossier des communications lors de la fondation de l’IVI, un centre de recherche dédié à l’amélioration des véhicules sur les plans de l’électrification et de la gestion énergétique, né dans le cadre de la fusion avec le Centre national du transport avancé (CNTA). Ces expériences ont confirmé l’intérêt de Mme Rondeau à évoluer dans le milieu scientifique.