Perspectives énergétiques canadiennes 2018 – Horizon 2050

La population canadienne doit prendre conscience du potentiel de transformation offert par la transition énergétique, potentiel dont les avantages vont au-delà du seul secteur de l’énergie. Ces Perspectives énergétiques canadiennes visent à amorcer des discussions positives sur cette transition et à identifier la trajectoire à suivre pour ce parcours crucial.

Avec l’exploitation croissante des combustibles fossiles non conventionnels, les efforts pour augmenter la diversité des marchés de l’énergie, la réduction rapide des coûts pour les énergies renouvelables intermittentes, l’opposition croissante à la construction de nouvelles infrastructures de transport d’énergie et les efforts globaux déployés pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) – dont 80% sont attribuables au secteur de l’énergie au Canada –, les questions énergétiques n’ont jamais été aussi importantes qu’aujourd’hui.

Bien que les présentes Perspectives énergétiques canadiennes démontrent que les objectifs de réduction des GES sont réalisables, ni les provinces, ni le gouvernement fédéral ne sont en voie de les atteindre. De nombreux pays prennent de front ce problème de façon beaucoup plus organisée que le Canada. Ces pays gagnent non seulement du terrain sur le plan économique, mais réduisent également les risques de réingénierie coûteuse pour les décennies à venir.

La population canadienne doit aller au-delà des discussions sur la tarification du carbone ou sur les pipelines et prendre conscience du potentiel de transformation offert par la transition énergétique, potentiel dont les avantages vont au-delà du seul secteur de l’énergie.

Cette étude, menée en collaboration avec Pôle e3 de HEC Montréal, a été rendue possible grâce au soutien financier de la Fondation familiale Trottier.

Téléchargement